chanceuse

Posted on 26 avril 2012 par

4


Aujourd’hui, Cinésucre nous parle d’intermittence…

Je suis chanceuse, je fais un métier que j’adore, c’est ma passion, ma vie. Je suis comédienne-chanteuse. Je fais rêver les enfants et parfois même les adultes. Mes amis sont fiers de moi et même mes parents.

Je suis chanceuse, je suis intermittente du spectacle. A force de figurations (payés en dessous du tarif syndical) et d’animations pour enfants (de choses pas très passionnantes), j’ai réussi à cumuler 507  heures de travail payés en 10 mois 1/2.

Je suis chanceuse car grâce aux assedics, je peux travailler sur des projets hyper passionnant mais hyper pas payés (clown à l’hôpital, écriture d’une comédie musicale, spectacles payés à la recette…) ou pas payé du tout  (« mais c’est une formidable aventure humaine ») …

Je suis chanceuse car je commence à comprendre tous les rouages de l’intermittence (et croyez moi, c’est pas donné à tout le monde). Grâce à ça, j’arrive à gagner mes combats contre le Pole emploi, qui essaye de me radier, années après années, pour des raisons plus farfelues les unes que les autres.

Je suis chanceuse car, n’ayant pas un rythme de vie très élevé, j’arrive à mettre des sous de côté pour les mois où je ne touche rien du tout puisque je n’ai pas réussi à me faire payer au moins 507 heures de travail.

Je suis chanceuse, mes parents me soutiennent et peuvent m’aider financièrement quand le pole emploi refuse de comprendre que mon dossier est en ordre depuis quelques mois déjà mais « ne vous inquiétez pas, c’est rétro-actif ».

Je suis chanceuse, je ne suis pas pudique. Alors quand il le faut, je pleure à l’anpe du spectacle pour que mon dossier passe après 4 mois de combat. Et ça marche.

Je suis chanceuse car quand on me dit que les intermittents du spectacle sont des voleurs, ou des fainéants, j’arrive à ne pas (trop) m’énerver, je garde mon calme. En tout cas j’essaie.

Oui, je suis chanceuse … mais pour combien de temps encore ?

 

(toi aussi tu es intermittent? ton témoignage nous intéresse, envoie le nous payetonprecaire (a) gmail.com)

Publicités
Posted in: Témoignages