Browsing All Posts filed under »Vis ma vie de précaire«

La fin des haricots

janvier 5, 2012 par

18

Je vous avais laissé dans mon dernier billet sur mes péripéties de freelance sur une note plus ou moins d’espoir, dans laquelle j’espérais un jour réussir à obtenir gain de cause dans mon affaire de mauvais payeur, ce client qui avait utilisé mes services sans jamais me payer. Evidemment, cela aurait été trop beau pour être […]

Grande nouvelle, les précaires savent lire.

novembre 2, 2011 par

2

Erhbd elle est pauvre mais elle sait lire… D’ailleurs moi aussi. Tu sais que quand on arrive en fin-de-mois-début-du-suivant-mais-les-allocs-sont-pas-encore-versées (l’Etat, dans sa grande mansuétude, prend le temps de grappiller quelques intérêts sur ses placements avant de te filer ton obole, tu vois pas, toi) savoir lire c’est über utile ? Sisi, je te jure. Comme […]

Quand t’es précaire, on te simplifie les affaires !

octobre 18, 2011 par

6

Et on te pompe jusqu’au trognon, histoire de bien te faire le fion !  Veuillez excuser mon excès de vulgarité en ce début de billet, mais parfois, ça soulage !

De Charybde en Scylla

octobre 15, 2011 par

17

Je suis donc une sorte de pittbull. Lorsqu’on me fait une crasse, j’ai plutôt tendance à ne pas lâcher l’affaire. Et ce client mauvais payeur, il m’avait fait un petit dans le dos et moi, j’allais lui faire un chien de ma chienne. Sauf que ce n’est pas si simple.  

Les petits matins qui chantent et ceux qui déchantent…

octobre 14, 2011 par

46

Au bout d’un an d’activité en freelance sous le statut d’auto-entrepreneur, tout allait plus ou moins bien. J’arrivais à vivre de mon métier, je payais mes impôts, mes taxes et j’étais plutôt fière d’avoir réussi ce pari quelque peu osé de me lancer toute seule.

Sur le papier, c’était une bonne idée…

octobre 13, 2011 par

14

Il y a deux ans, quand j’ai décidé de me lancer dans l’aventure du freelance, sur le papier, c’était une bonne idée…

Les avantages de la précarité

octobre 12, 2011 par

2

Parce que oui, il peut y avoir des avantages à être précaire. Par exemple, être à la dèche, ça t’apprend plein de chose sur toi. ça fais avancer l’être humain que tu es malgré tout. Être précaire, c’est dépendre bien souvent des aides sociales, type allocation chômage, RSA ou autres. Or, qui dit aide sociale […]