Les annonces immobilières : attention aux arnaques

Posted on 23 janvier 2012 par

16


Je vais vous raconter une petite histoire. Je cherche actuellement un appartement. Vendredi soir, moi et mon ordinateur cherchons et trouvons quelques offres intéressantes. Je remplis le formulaire de contact et bonne surprise, un bailleur me répond le lendemain. Échange de mails et d’informations. J’avoue avoir pêché par naïveté, je le reconnais volontiers.
Et puis, ce dernier me répond avec un second mail que je vous retranscris intégralement :

Emetteur : lafamille.moi93@hotmail.fr
Bonsoir
J’ai bien reçu vos informations et je vous remercie.
Voici donc la liste des documents à fournir le jour de la visite si ce dernier vous convient.

 –  1 attestation de l’employeur si vous avez
 –  2 derniers avis d’imposition si vous avez
 –  1 carte d’identité
 –  1 mois de caution
 –  1 mois de loyer

Je vous propose donc un RDV pour ce mardi dans l’après midi à 18 heures à Rue d’Auteuil à Paris 16ème 75016,est ce que ça vous convient?Si oui alors vous viendrez avec un dossier au complet ci-dessus car je ne tiens pas a revenir là-bas pour des plaisantins comme je l’ai vécu la dernière fois.Pour la caution et le 1er loyer, je les voudrais en chèque postal, si vous savez pas comment cela se passe voici comment procéder:
Vous vous rendez lundi matin dans un bureau de poste  avec les 1000€ en liquide muni de votre pièce d’identité puis environ 15€ de frais et vous demandez à effectuer un MANDAT CASH URGENT à un ami que vous connaissez bien ( pour ne pas vous faire surtaxer pour les frais ), après que le postier ait encaissé les sous, il vous délivrera un bordereau sans lequel le bénéficiaire du mandat, ne pourra retirer ces sous à la poste.

Donc dès que vous rentrez chez vous, vous m’enverrez par mail une photo ou copie du mandat tout en prenant le soin de caché l’identifiant pour mesure de sécurité pour la confirmation.
Ainsi, une fois le jour de la visite,après avoir visité et signé le contrat de bail que vous me  remettez le bordereau du MANDAT CASH URGENT de 1000€ qu’on vous aurait délivré à la poste contre les clés de l’appartement ; pour que je puisse encaisser les sous à la  poste une fois chez moi.

P/S: Quand vous faites le Mandat Cash Urgent cela ne voudrait pas dire que vous louez déjà l’appartement que vous voulez louer sans l’avoir vu, car sans le bordereau du mandat le bénéficiaire ne peut pas aller retirer ses sous à la poste, donc c’est une fois que vous aurez vu l’appartement et qu’il vous conviendra que vous me remettrez le bordereau du Mandat Cash Urgent. Au cas ou elle vous conviendra pas, vous n’aurez qu’à repartir à la poste avec votre bordereau afin de vous faire rembourser l’intégralité de vos 1000€.

Si je préfère être payé la caution et le loyer ainsi c’est pour rassurer votre intéréssante et présence pour le rendez vous afin de considérer notre rendez vous comme possible car je ne veux plus recommencer a faire des navettes inutiles.

Voici l’ordre du mandat cash urgent

Nom:        Barret
Prenom:   Jean-François
Type de mandat: Mandat cash urgent.

Bien à vous
064414318
Mrs Barret

Premier élément sur lequel je tique : la demande de mandat cash. Est-ce bien légal ? Quand on a une formation de juriste, on a certains réflexes conditionnés.
Et quand on a certaines activités extra-scolaires, on en a d’autres. Je repère l’absence d’un chiffre le numéro de portable, l’absence de précisions concernant l’adresse et la répétition de l’arrondissement. Et la coquille dans la signature. Pourquoi écrire Mrs (abréviation anglaise de Madame) et pas Mr alors que je parle théoriquement à un homme ?
Je repère les fautes de français et d’orthographe, je trouve l’ensemble très bizarre.

Et puis je me décide à chercher un peu. Pas de Jean-François Barret dans les pages blanches, pas d’informations concordantes dans les réseaux sociaux. Alors j’affiche l’entête du message et j’obtiens une adresse IP que je trace. Et j’atterris à Cotonou, au Bénin.
Les informations me donnent non seulement son adresse, sa localisation, son nom et son prénom ainsi que son FAI.

Donc mon interlocuteur s’appelle en réalité ADJIBOLA Abdoul-Akim, vit dans une zone commerciale proche de la capitale Béninoise, à savoir Ganhi et possède la boîte postale suivante : 01 B.P.5959.
Internet a été beaucoup plus bavard concernant ce personnage : il a déjà procédé à plusieurs arnaques, pas uniquement immobilières. Le plus drôle est qu’il travaille dans l’informatique. Et qu’il n’a pas pensé à se planquer suffisamment, ni qu’il pouvait tomber sur quelqu’un qui s’y connaissait un peu.

Je vous ai volontairement passé les détails techniques pour ne pas vous noyer d’informations. Sachez simplement que je vais déposer une plainte et leur fournir toutes les informations nécessaires. Et je vais bien entendu lui faire un gentil mail l’informant de la plainte et de la publication de ce présent billet, histoire de rire un peu.

J’ai « attrapé » deux autres escrocs comme ça la même journée à qui j’ai envoyé un petit mail très rigolo .

Le plus triste est que ces gens ciblent les précaires. Soyons honnêtes : ceux qui vont regarder les annonces de locations à 500-600€ sur Paris sont les précaires. Soyez méfiants et n’hésitez pas à vérifier certains éléments et dès que quelque chose vous semble bizarre : FUYEZ !